ptz : qui peut en beneficier

Dans le cadre d’un projet immobilier, le prêt à taux zéro est un outil plus qu’intéressant à solliciter pour financer au mieux son appartement ou sa maison.

Aussi appelé PTZ Plus, le prêt à taux zéro pour le financement de projet immobilier peut permettre à l’acquéreur de bénéficier d’un taux à 0% sur une partie du montant total du prêt.

Si vous avez un projet immobilier, il serait dommage de se priver de cette aide. Malheureusement, cette mesure ne sera pas disponible pour tous les projets immobiliers.

Des conditions d’éligibilités spécifiques s’appliquent pour l’obtention d’un PTZ Plus. Conditions qui concernent aussi bien le profil de l’acquéreur, que le profil du projet.

Nous allons voir en détail, les conditions d’éligibilité pour un PTZ Plus. Nous verrons d’un côté le profil d’investisseur concerné par le prêt à taux zéro et de l’autre, le type de projet immobilier éligible au PTZ Plus.

 

Conditions d’éligibilité pour un PTZ Plus ?

 

Le prêt à taux zéro pour un projet immobilier n’est pas disponible pour tous les projets.

Plusieurs conditions sont nécessaires pour pouvoir bénéficier de cette aide au financement. Pour rappel, le prêt à taux à zéro peut concerner jusqu’à 40 % du montant total de l’emprunt.

Si vous êtes éligible et que votre projet l’est aussi, le PTZ Plus peut significativement réduire le coût réel de votre investissement immobilier.

 

Situation du ménage  et conditions de ressources pour PTZ Plus

Dans le cadre d’un projet éligible à un PTZ, 2 conditions de situation sont à distinguer :

  • L’acquéreur du bien doit être primo-accédant
  • Un plafond de revenu est fixé en fonction de la composition du ménage de l’acquéreur et de la zone géographique où se situe le bien

Ces conditions sont clairement orientées pour favoriser l’investissement immobilier pour les ménages français les plus jeunes et les plus modestes qui souhaitent accéder à la propriété.

Pour rappel, on parle de primo-accédant pour une personne qui devient propriétaire d’un bien immobilier pour la première fois de sa vie.

Pour les conditions de ressources pré-définis, des plafonds s’appliquent en fonction de votre géolocalisation et également en fonction de la composition de votre foyer. Vous trouverez ici plus de détails sur les plafonds de revenu pour bénéficier d’un PTZ Plus.

Par exemple, pour une personne seule, le plafond de revenu maximum varie entre 24 000 et 37 000 euros sur l’année en fonction de la zone géographique du bien immobilier concerné (entre 33 600 et 51 800 euros pour un couple).

Les plafonds sont différents en fonction de la géolocalisation (parmi les critères qui expliquent ces différents, le coût de l’immobilier selon la région est un des critères pris en compte).

Si vous pensez être éligible à un PTZ Plus, n’hésitez pas à solliciter directement votre organisme bancaire ou votre courtier immobilier qui étudiera avec soin votre profil.

 

Projet éligible à un PTZ Plus

Le profil de l’acquéreur doit donc respecter des règles d’éligibilité établie. Il en va de même pour le projet immobilier.

En effet, un projet immobilier n’est éligible à un PTZ Plus que dans s’il respecte des règles précises.

Ainsi les seuls projets éligibles au Prêt à Taux Zéro sont :

  • Les projets immobiliers en construction neuve
  • Les projets immobiliers dans l’ancien, à condition que des travaux de rénovation énergétiques sont prévus

Autre point important, il faut que l’acquéreur occupe le logement à titre de résidence principale. Le PTZ Plus n’est donc pas disponible pour les primo-accédants souhaitant faire de l’investissement locatif.

 

Investissement immobilier dans le neuf : vers quel dispositif se tourner ?

 

Si vous souhaitez investir dans le neuf, le recours à un PTZ est donc intéressant. Ce dispositif reste limité et ne sera pas disponible pour tous les projets immobiliers.

En effet si vous n’êtes pas primo accédant, si vous êtes au-dessus des plafonds de revenu ou encore si vous n’avez pas pour projet d’occuper ce bien en tant que résidence principale, alors le PTZ n’est pas pour vous.

Pour autant, quand il s’agit d’investissement immobilier, d’autres opportunités existent avec notamment le dispositif loi Pinel qui permet d’investir dans le neuf, avec de nombreux avantages fiscaux.

 

loi pinel ptz plus

L’enjeu principal d’un projet immobilier, c’est choisir le meilleur plan de financement possible. Les chemins à emprunter seront également différents en fonction du but de ce projet.

 

Peut-on cumuler un PTZ  avec un projet immobilier avec la loi Pinel ?

Le cumul d’un PTZ Plus et du dispositif loi Pinel est un cumul impossible. En effet, la loi Pinel est élaboré pour favoriser l’investissement locatif (hors quelques exceptions). Le PTZ de son côté concerne l’accès à la propriété.

Si les 2 mesures concernent le neuf vous devrez donc les distinguer selon vos besoins :

  • Vous cherchez à faire un investissement locatif : Loi Pinel
  • Vous souhaitez acheter dans le neuf et occuper le logement en tant que résidence principale : PTZ Plus

 

Faut-il privilégier un type de projet immobilier plutôt qu’un autre ?

Le type de projet immobilier dépend avant tout de vos besoins. En fonction de vos ressources, certains types d’investissement semblent également plus intéressants à mettre en place que d’autres.

Il faudra également tenir compte de l’attractivité de la zone.

Du coup en fonction de votre profil et l’attractivité du projet, il peut être intéressant, notamment dans les grandes villes, de s’orienter vers l’investissement locatif, en faisant par exemple du pinel à Paris ou encore du pinel à Bordeaux, plutôt que de chercher à acquérir un bien avec l’aide d’un PTZ, de l’occuper dans un premier temps et à terme de le mettre en location.

Bien sûr, tout dépendra de votre projet, de la vision que vous avez sur votre avenir et de votre situation.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour votre projet  immobilier afin de suivre le chemin d’investissement le plus adapté à vos besoins et à votre vie.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *